Retour aux actualités
Publié le 21/04/2021

UNE STATION D’ÉPURATION ADAPTÉE A LA POPULATION DE LA COMMUNE

Ce nouvel équipement flambant neuf va remplacer les 2 anciennes stations d’épuration, en apportant une capacité de traitement des eaux usées supérieure et une meilleure performance environnementale.

Les deux stations d’épuration existantes (station des Carrières et de la Rinelière), lagunes ne permettant plus un traitement suffisant pour ne pas dégrader la qualité du cours d’eau recevant les eaux traitées, la commune de La Regrippière avait engagé une étude pour remplacer et moderniser ces systèmes avant le transfert de compétence à la Communauté de communes Sèvre & Loire.

Depuis août 2020, les travaux sont en cours à la station d’épuration et touchent bientôt à leur fin. Huit mois de travaux auront été nécessaires pour terminer ce chantier aux chiffres astronomiques :

  • 1550 m3 de béton
  • 70 tonnes d’acier
  • 25 hommes sur le chantier
  • 1 grue
  • 1.5 million d’euros

La nouvelle station de La Regrippiere offre une capacité supérieure de 10 % à celle des anciennes stations : elle traite l’ensemble des eaux usées de La Regrippiere. L’installation traite les eaux usées de 1 300 équivalents habitants. Soit tous les habitants proches du bourg de La Regrippière. Les travaux de construction, d’un coût de 1.5 M€, ont été financés par la Communauté de communes Sèvre & Loire, avec une participation de l’Agence de l’Eau.

Un traitement plus écologique des eaux usées

Le traitement de la nouvelle station reposera sur une filière de type « boues activées », une épuration biologique composée de micro-organismes. L’eau épurée sera restituée dans le milieu naturel et les boues seront déshydratées et stockées dans des lits de séchage plantés de roseaux.

DCIM100MEDIADJI_0019.JPG

L’assainissement, une compétence au service des communes

La compétence Eau & Assainissement concerne l’ensemble de la Communauté de communes Sèvre & Loire, de la collecte des eaux usées jusqu’au traitement dans les stations d’épuration, avant rejet dans le milieu naturel, afin de les débarrasser de la pollution dont elles sont chargées.

Le réseau d’assainissement revêt une double fonction :

  • Préserver la qualité des milieux aquatiques (rivières, étangs, littoral…)
  • Protéger les ressources en eau potable

Le territoire de la Communauté de communes Sèvre & Loire compte actuellement 27 stations d’épuration utilisant différentes technologies

  • 7 stations d’épuration en « boues activées » ( technologie la plus complexe pour les plus grosses capacités de traitement : Divatte-sur-Loire (la Chapelle-Basse-Mer), la Chapelle-Heulin, le Landreau, Le Loroux-Bottereau, Le Pallet, Saint-Julien-De-Concelles et Vallet
  • 4 filtres de roseaux (Divatte-sur-Loire (Barbechat), La Remaudière, Vallet et Mouzillon)
  • 5 filtres à sable (Le Landreau, 2 au Loroux-Bottereau et 2 à Vallet)
  • 1 biodisque ( à Vallet)
  • 10 lagunages (Loroux-Bottereau, La Remaudière, 2 à La Boissière-du-Doré, 2 à La Regrippière et 4 à Vallet)

Le service assainissement gère 27 stations d’épuration qui assurent le traitement des eaux usées d’une capacité épuratoire totale de 49 585 Equivalent-Habitants.